LES COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE…


LA VIE D’UN HOMME INCONNU

Choutov, un Russe de 50 ans vivant à Paris, débarque à
Saint-Pétersbourg où il espère retrouver un amour de jeunesse, Iana, mais la romantique étudiante est devenue une businesswoman agressive. Dans l’appartement qu’elle occupe, un vieux qu’on croit
muet reste enfermé dans une pièce. Ce grand-père oublié, Volski, va apparaître comme le seul trésor digne d’estime pour Choutov. C’est lui qui prend alors la parole pour un récit inoubliable :
les purges staliniennes qui ont suivi l’horreur nazie, mais aussi – et surtout – le magnifique amour qui liait Volski et Mila. Ce récit qui transfigure la mesquinerie des temps présents, Choutov
ébloui l’écoutera jusqu’au bout.

 

LA VIE D’UN HOMME INCONNU
Andrei Makine
Le Seuil

LES JOURS, LES MOIS, LES ANNEES

Une terrible sécheresse contraint la population d’un petit village de montagne à fuir vers des contrées plus clémentes. Incapable de marcher des jours durant, un vieil homme demeure, en compagnie
d’un chien aveugle, à veiller sur un unique pied de maïs. Dès lors, pour l’aïeul comme pour la bête, chaque jour vécu sera une victoire sur la mort. Un hymne à la vie, aux confins du conte et du
chant. Traduit du chinois.
Du même auteur : Le Rêve du village des Ding.

 


LES JOURS, LES MOIS, LES ANNEES

Yan Lianke
Picquier Philippe

 


BLACK BAZAR

Originaire du Congo, résidant à Paris depuis une quinzaine d’années, le narrateur est une sorte de dandy africain qui voit son existence basculer lorsque sa compagne le quitte. Il partage
désormais son temps entre sa machine à écrire et le Jip’s, un bar fréquenté par la plupart de ses amis, personnages truculents aux noms inoubliables. Tous pensent qu’il s’est mis à l’écriture
pour noyer son chagrin et exprimer sa colère. En réalité, c’est le journal d’un homme révolté qu’il entreprend d’écrire, croquant avec sarcasme et cocasserie la folie du monde qui l’entoure.
Du même auteur : Mémoires de porc-épic (prix Renaudot 2006).

 

 

BLACK BAZAR
Alain Mabanckou
Le Seuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *