Les Intemporels de la Librairie

Agathe, Anne Catherine BOMANN, traduit du danois par Inès JORGENSEN (La peuplade roman) – Le coup de cœur de Delphine :

« Lui, psychanalyste en fin de carrière, décompte les entretiens qui lui restent avant de s’arrêter. Elle, Agathe, jeune femme énigmatique, sera sa dernière patiente. Ils vont alors tisser un lien particulier, se nourrir l’un de l’autre et peut être arriver à rendre l’avenir plus doux. Un beau premier roman sur l’importance des rencontres inattendues. »

La Crête des damnés, Joe MENO, traduit de l’anglais par Estelle FLORY (Agullo Fiction) -Le coup de cœur de Florence et Delphine :

« Brian Oswald est un ado en quête d’identité : il est terriblement attachant et drôle malgré lui. La Crête des damnés est le roman d’une génération un peu paumée mais sincère. Mention spéciale pour la bande son punk ! Un roman réjouissant et corrosif. »

La petite conformiste, Ingrid SEYMAN (Philippe Rey) – Le coup de cœur de Delphine :

« La famille vue à hauteur d’enfant, à travers les yeux d’Esther qui ne se sent pas vraiment à sa place dans une famille excentrique. On rit (beaucoup), on pleure (aussi) dans le premier roman pétillant d’Ingrid Seyman. (Pour celles et ceux qui ont aimé En attendant Bojangles). »

Cent millions d’années et un jour, Jean-Baptiste ANDREA – Le coup de cœur de Delphine :

« Après Ma reine, Jean-Baptiste Andréa nous enchante avec ce roman d’aventures, un homme à la recherche d’un animal fantastique tout droit sorti de l’enfance. Très très beau ! »

Murène, Valentine GOBY (Actes Sud) – Le coup de foudre de Delphine :

« Après un paquebot dans les arbres, Valentine Goby signe un des plus beaux romans de cette rentrée. L’histoire de François Sandre est celle d’une reconstruction. Le corps et l’âme mis à l’épreuve de la fatalité, pour sortir vainqueur et grandi. Un sublime roman. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *